lundi 6 septembre 2010

Nashville - Tennessee / Hallmark Inn (jour 2)

Je suis finalement resté une nuit de plus à Nashville. J’avais très envie d’écrire et d’enregistrer. La chambre est assez calme et je me suis dit que je pourrais me faire une journée complète de travail (ce que j’ai fait et je suis d’ailleurs très content).
Lorsque je suis allé à la réception ce matin pour payer ma deuxième nuit d’hôtel, il y avait un flic dans le hall qui était assis face à une fille qui dormait sur son fauteuil. Je ne sais pas trop ce qu’il faisait mais lorsque j’ai dit à la réceptionniste que je restais une nuit de plus, il m’a fixé avec de grands yeux ronds plein d’incompréhension.

Soirée Country hier sur Broadway. C’est vraiment la capitale de la musique blanche en Stetson (j’ai vu très peu de noirs sur le boulevard). Musicalement, c'était décevant. J’aime bien la country mais il y a beaucoup de courants et ce qu’on entend maintenant à Nashville est une sorte de Country-Rock FM assez gerbante. Les chanteurs sont des mecs bodybuildés (avec une couche de graisse recouvrant l’ensemble), les chanteuses sont des espèces de grandes texanes en santiags avec des sourires tellement ultrabrite qu’on se demande comment elles peuvent fermer la bouche. Il me semble avoir lu que la musique Country était en crise d’identité depuis quelques années. Certains veulent revenir à une sorte de tradition. Bref, finalement, tout ça fait partie des affaires internes américaines (on ne demande pas à un américain de nous donner son avis sur Johnny Hallyday). Je ne suis donc pas resté longtemps dans ces clubs et j’ai préféré aller à la rencontre des musiciens de rue. Il y en a quelques-uns sur Broadway qui tentent d’attirer un peu d’attention mais la foule préfère s’engouffrer dans les clubs.
Je les ai donc écouté et j’ai discuté un peu avec eux. Certains sont là depuis des années et survivent, tant bien que mal, dans la rue. D’autres sont de passage et viennent tenter leur chance en espérant décrocher quelques contrats (Nashville regroupe toute l'industrie musicale country). C’est très dur pour eux (moralement et financièrement). Mais je trouve que les musiciens américains font le job jusqu’au bout. Même dans la rue et sans public, ils jouent à fond le jeu.

Pour finir, un plan « Guide du Routard » pour les amateurs de filles qui affichent haut et fort leur passion du brushing et de la manucure. Le samedi soir à Nashville, des grappes de filles éméchées passent leur soirée à boire et à hurler. L’Amérique profonde vient enterrer sa vie de jeune fille ici (sac à vomi conseillé).

4 commentaires:

  1. Il a l'air beau le magasin de gratte devant lequel joue cet homme...

    Le marquis

    RépondreSupprimer
  2. merci pour ce rendez vous quotidien, c'est passionnant...
    Bises
    Laure (machu)

    RépondreSupprimer
  3. I like your post very much. It is very much useful for my research. I hope you to share more info about this. Keep posting artificial intelligence online training india

    RépondreSupprimer
  4. Good Post! Thank you so much for sharing this pretty post, it was so good to read and useful to improve my knowledge as updated one, keep blogging.

    Digital Marketing Training in Chennai

    Digital Marketing Course in Chennai

    RépondreSupprimer